« Les fils de ce monde sont plus habiles entre eux que les fils de la lumière »

Lc 16,1-8 (Vendredi de la 31e semaine de l’Ordinaire). Dans cette parabole, Jésus ne fait pas l’éloge de la corruption de l’intendant (c’est exactement pour cela que son maître le renvoie), mais pour sa capacité à réagir rapidement et à utiliser les biens dont il dispose pour assurer son futur. Il ne se laisse pas « abattre » par les difficultés. A cet exercice, les fils de ce monde sont plus habiles que les fils de la lumière.

Croire ne signifie pas être passif ou tétanisé face aux événements mais établir des relations qui permettent d’avancer malgré les difficultés…