« En cours de route, ils furent purifiés »

Lc 17,11-19 (Mercredi de la 32e semaine de l’Ordinaire). La guérison ne s’opère pas immédiatement, les lépreux doivent d’abord se mettre en route pour l’expérimenter. Elle a lieu au cours d’un déplacement animé par une parole.

Partir avec une simple parole n’est pas facile, même si elle vient de Jésus. Mais l’Evangile nous enseigne ainsi que que chacun a sa part dans la guérison. Si petite soit-elle, une contribution revient à la personne qui attend un rétablissement. Elle ne peut rester dans la passivité. La grâce agit dans la mesure où une place lui est faite, une disponibilité offerte.   Il nous faut parfois oser ce saut dans l’inconnu mais fortifiés par une parole: « Va! »