« Rends-moi justice… »

Lc 18,1-8 (Samedi de la 32e semaine de l’Ordinaire). Nous connaissons ce monde où l’injustice cohabite avec la droiture et l’aspiration à la probité. L’Evangile d’aujourd’hui nous montre que cette situation d’injustice est le moteur d’une prière et d’une action insistante.

Nous sommes parfois tentés de réduire la prière et la vie spirituelle à une sorte de « bonne intention » qui reste velléitaire. Luc nous montre que nous avons tort. L’aspiration à la justice doit motiver action et vie spirituelle. Ce devoir n’est toutefois pas « extérieur », il vient du fond de soi.  Comment aujourd’hui, l’entendre et lui donner sa place?