« Le ciel et la terre passeront… »

Lc 21,29-33 (Vendredi de la 34e semaine de l’Ordinaire). Jésus vient d’annoncer la fin de Jérusalem.. et dans le même souffle, il dit que là où tout parait compromis voire détruit, il ne faut pas s’arrêter aux apparences. Le bouleversement lui-même contient une vitalité à accueillir. La fin de l’année qui approche peut être pleine d’incertitudes et de difficultés, et pourtant…