« Quelle est cette parole? »

Lc 4, 31-37 (Mardi de la 22e semaine de l’Ordinaire). Après Nazareth Jésus va Capharnaüm. Il y libère ce possédé. Et là, contrairement à Nazareth, personne ne demande qui il est, on s’interroge plutôt au sujet de cette parole qui apporte la libération. Ainsi en quelques phrases toute la densité de l’Évangile est concentrée. Son but est d’apporter une Parole qui donne liberté et la vie.

Etre témoin de l’Évangile aujourd’hui, c’est d’essayer d’apporter la vie et la liberté autour de nous. Il ne nous est souvent pas possible de le faire à la manière de Jésus, mais il reste que chacun d’entre nous, là où il est, peut y contribuer.

Et moi aujourd’hui comment vais-je, avec la grâce de Dieu,  aider à vivre et libérer ?

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.