« Le Fils de l’homme est maître du sabbat »

Lc 6,1-5 (Samedi de la 22e semaine de l’Ordinaire). Depuis le verset 29 du chapitre 5, les discussions que Jésus a avec les Pharisiens portent toutes sur la nourriture: avec qui manger; quand jeûner ou manger… S’alimenter est à la fois une nécessité et un moment privilégié de rapport social. Ainsi l’alimentation dit quelque chose du rapport à l’autre, au tout-autre et du rapport à soi.

Dans le passage évoqué par la liturgie aujourd’hui, le Christ rappelle que l’enjeu important pour lui est la vie et non une réglementation, si bien intentionnée soit-elle. Le rapport à soi et le rapport à l’autre doivent tendre à développer davantage de vie et ne peuvent être réduits à une conformité à des principes.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.