« Venez à ma suite… »

Mt 4,18-22 (Fête de s. André). La fête d’un martyr est l’occasion de réfléchir sur le sens de ce témoignage radical que représente le don d’une vie au nom de la foi en Jésus-Christ. Rares sont ceux qui sont appelés au sacrifice suprême, en tout cas dans les pays d’Europe. Mais chacun est appelé à témoigner à travers les vicissitudes et les contrariétés de la vie quotidienne. C’est là un « martyre » certes moins exigeant mais par lequel passe aussi le témoignage.

Les grands témoins peuvent ainsi nous aider à assumer plus sereinement les difficultés et les exigences de notre quotidien.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.