« Marie… retenait tous ces événements et les méditait dans son coeur »

Lc 2,16-21 (Solennité de Marie, Mère de Dieu). Marie faisait une sorte de relecture des évènements, mais celle-ci ne la conduit pas à un ressassement du passé; l’exercice est plutôt une ouverture confiante sur l’avenir.

Souvent, pendant les fêtes nous portons nous aussi un regard sur l’année écoulée et y découvrons ombres et lumières… Marie nous invite à soumettre tout cela au regard de Dieu pour y découvrir les voies qui s’ouvrent dans nos coeurs. Dieu n’invite pas à la crispation sur ce qui n’a pas été mais à la confiance à laquelle invite l’avenir. Suivons l’exemple de Marie…

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.