« Viens et vois »

Jn 1,43-51 (5 janvier). Nathanaël est rempli de doutes: comment peut-il sortir quelqu’un d’important de Nazaraeth? La réponse de Philippe est une invitation à se faire sa propre opinion. La rencontre avec le Christ est possible dans la mesure où un coeur est disposé et « ouvert » comme dirait Ignace de Loyola.

Après quelques mots échangés, Nathanaël se sent reconnu par Jésus, ce qui lui permet de le faire à son tour.  Nous voyons là combien le premier regard et les premières paroles sont importants dans notre quotidien. Tout se joue à ce moment, pour les celles et ceux que nous découvrons pour la première foi, mais aussi pour ceux que nous croyons bien connaître. N’oublions pas l’enjeu des premiers mots et du premier regard…

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.