« Je le veux, sois purifié »

Mc 1,40-45 (Jeudi de la 1ère semaine de l’Ordinaire). L’Evangile d’aujourd’hui nous décrit une rencontre, mais une rencontre qui, selon les règles de la Loi, n’aurait pas dû avoir lieu. Un lépreux doit être évité, jamais rencontré… Et Jésus l’écoute, l’accueille.  Ainsi la Loi n’a pas le dernier mot, elle n’est pas le critère ultime de l’action.

Pour le Christ, l’important est la relation, même avec le lépreux. Une relation qui n’enferme pas l’autre dans sa maladie ou son isolement, mais une relation qui permet d’aller plus loin. Nos lèpres ne sont généralement pas physiques, mais elles nous empêchent d’aller simplement vers les autres; ce sont nos peurs, nos contradictions. Le Christ nous accueille avec elles et veut nous en libérer. Osons aller vers Lui.

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.