« Pourquoi celui-ci parle-t-il ainsi? Il blasphème »

Mc 2,1-12 (Vendredi de la 1ère semaine de l’Ordinaire). Quatre hommes portent un  paralysé, pour qu’il puisse guérir. D’autres hommes, raisonnent en eux-mêmes et jugent… Il y a une volonté qui fait bouger et surmonter les difficultés et une autre qui reste sans mouvement et tente d’arrêter ceux qui veulent changer les choses.

Le Christ est du côté du mouvement et de la vie. Il s’oppose à l’immobilisme et au statu quo. Ressentir en nous ce mouvement pour un mieux est souvent une marque de l’action de l’Esprit Il est bon de discerner cette aspiration sur la durée mais Dieu se manifeste souvent par un tel souhait…

Pour marque-pages : permalien.

Les commentaires sont fermés.